Pour l'instant, il n'y a pas de possibilité de donner une procuration à une autre personne pour une prescription électronique. En tant que mandataire, il n'est pour l'instant pas encore possible de consulter les ordonnances d'un patient en temps réel via une appli (via Recip-e). De même, aujourd'hui, le mandataire ne peut pas non plus utiliser sa propre eID pour se rendre à la pharmacie afin de récupérer les médicaments d'un patient.
Une procuration légale n'existe que pour les parents d'enfants. Les parents ont un accès automatique aux ordonnances des enfants dont ils assurent la gestion.

Il existe plusieurs façons pour le patient de donner une autorisation tacite à un tiers et d'envoyer cette personne à la pharmacie pour récupérer les médicaments :
- Demandez un imprimé au prescripteur et remettez-le à la troisième personne.
- En tant que patient, imprimez vous-même les ordonnances nécessaires via le site web MyHealth et remettez-les à la tierce personne.
- Demandez à la troisième personne de prendre une photo de l'empreinte ou de scanner l'empreinte (le code-barres doit être clair) :
* La troisième personne peut également prendre une photo des empreintes ou de l'écran.
* Il existe des applications sur les smartphones qui scannent déjà correctement l'ordonnance (par exemple, Clear Scanner).
- Les patients peuvent également se rendre chez le pharmacien avec leur propre eID et demander à discuter du résumé de leurs médicaments. Ainsi, ils sont préparés au cas où il serait nécessaire qu'une autre personne vienne chercher les médicaments.

En outre, le patient peut ne plus détenir certaines ordonnances papier et ne pas être conscient de l'existence de certaines ordonnances en suspens. Lorsque le patient (adulte) se rend lui-même à la pharmacie ou qu'un membre de sa famille s'y rend avec le numéro d'enregistrement national du patient, le pharmacien consulte toutes les ordonnances ouvertes (pour lesquelles le drapeau de confidentialité est réglé sur "OPEN"). Il est donc très important que le patient (adulte) apporte avec lui le médicament concerné ou le médecin qui lui a prescrit l'ordonnance. De même, la date de consultation du médecin peut aider le pharmacien à retrouver l'ordonnance ouverte la plus récente pour le patient.
Il est courant que le patient, en tant que membre de la famille, décide également qu'un autre membre de la famille puisse discuter de tout cela avec le pharmacien. Bien entendu, le pharmacien de confiance du patient est la personne appropriée pour veiller aux intérêts du patient. En effet, le pharmacien dispose du dossier pharmaceutique qui permet de bien évaluer l'évolution de la santé du patient.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *