La prescription « dématérialisée » : un droit et non une obligation pour le citoyen

BRUXELLES, novembre 2021 – Depuis le 15 septembre, vous pouvez, en tant que citoyen, retirer vos médicaments prescrits sans preuve papier de prescription, et ce dans n’importe quelle pharmacie. Il vous suffit d’avoir sur vous votre carte d’identité électronique ou une preuve numérique de prescription. « Vous souhaitez tout de même une preuve papier de prescription ? Cela est et reste votre droit », insiste Katrien Thorré, directrice de Recip-e.

Depuis le déploiement national du 15 septembre, Recip-e, l’asbl qui contribue à mener à bien la « dématérialisation » de la prescription, évalue continuellement la manière dont le passage à la prescription dématérialisée se déroule sur le terrain. À cet effet, l’asbl travaille avec les différentes parties prenantes concernées, notamment les prestataires de soins, les éditeurs de logiciels, les diverses administrations, les associations de patients et les mutualités.

Le papier reste un droit

L’un des points soulevés lors des premières évaluations, c’est la confusion qui règne parfois concernant le caractère obligatoire ou non de la prescription dématérialisée.

« La prescription dématérialisée offre aux citoyens des options supplémentaires pour gérer leurs médicaments. Mais il ne s’agit pas d’une obligation. Si vous souhaitez une preuve papier de prescription, vous y avez toujours droit », souligne Dr Phn Katrien Thorré, directrice de Recip-e. « Tout le monde ne peut ou ne souhaite pas spécialement travailler sans documents papiers. Voilà pourquoi il est essentiel que les médecins et autres prescripteurs demandent toujours explicitement à leurs patients s’ils souhaitent et sont capables de s’en sortir avec la prescription dématérialisée. »

Les avantages de la prescription dématérialisée pour le citoyen

– Vous disposez d’options supplémentaires pour retirer vos médicaments en pharmacie.
– Grâce au privacy flag, vous avez la possibilité de déterminer vous-même quel pharmacien peut voir quel médicament prescrit.
– Si votre carte d’identité électronique a été lue dans une pharmacie dans le courant des 15 derniers mois, un membre de votre famille pourra venir y retirer vos médicaments prescrits au moyen de votre numéro de registre national.
– Dans des cas exceptionnels, votre médecin généraliste peut vous fournir une prescription sans rendez-vous physique (par exemple pour les prolongations de prescriptions dans le cas de traitements de maladies chroniques).
– Grâce aux applications numériques, vous bénéficiez d’un aperçu de l’ensemble de vos médicaments prescrits.

Vous préférez le numérique ? Utilisez votre smartphone ou votre carte d’identité électronique

Vous ne souhaitez plus, en tant que citoyen, fonctionner avec une preuve papier de prescription ? Vous avez le choix entre différentes options pour la gestion et la récupération de vos prescriptions.

  • Vous avez la possibilité de présenter vos prescriptions à votre pharmacien via une preuve numérique sur votre smartphone. Vous retrouverez cette preuve grâce à des applications web telles que MaSanté 1 ou MyHealthViewer, où vous retrouverez également d’autres informations médicales personnelles. Vous pouvez également utiliser l’une des applications d’autres éditeurs de logiciels privés, notamment Helena ou OrdonnanceEnPoche. Pour chacune de ces applications, vous devrez avant tout vous identifier avec votre carte d’identité électronique ou avec itsme.
  • Vous pouvez permettre à votre pharmacien d’avoir accès à vos prescriptions dans son système en lui présentant votre carte d’identité. En d’autres termes, vous ne devez pas nécessairement avoir votre smartphone sur vous ou être à même d’utiliser les applications pour pouvoir récupérer vos médicaments prescrits en pharmacie sans preuve papier de prescription. Si le pharmacien a lu votre carte d’identité électronique au moins une fois dans le courant des 15 derniers mois, alors votre numéro de registre national lui suffira pour récupérer vos prescriptions.

La carte d’identité électronique reste un point d’attention

Pour les citoyens souhaitant récupérer leurs médicaments prescrits en pharmacie sur simple présentation de leur carte d’identité électronique, certains pièges sont à éviter.

  • Certains citoyens disposent d’une carte d’identité électronique expirée ou bloquée. Dans ce cas, le pharmacien ne sera pas en mesure d’utiliser la carte pour avoir accès aux prescriptions. Votre carte peut être bloquée si elle a été notifiée comme ayant été perdue. Même si vous avez retrouvé votre carte entre-temps, celle-ci reste bloquée et vous ne pourrez plus l’utiliser.
  • Les cartes spéciales (cartes pour les diplomates, certaines cartes européennes, etc.) ne fonctionnent pas toujours. Afin de pouvoir vous rendre en pharmacie sans preuve de prescription, il vous faut disposer d’un numéro de registre national belge. Si vous disposez d’une carte spéciale, veuillez prendre vos précautions et en parler avec votre médecin. Celui-ci pourra alors prendre les mesures nécessaires.
  • Certains citoyens n’ont pas toujours leur carte d’identité électronique sur eux. S’ils se présentent en pharmacie et que leur carte d’identité électronique n’y a pas été lue dans le courant des 15 derniers mois, il ne leur sera pas possible de récupérer leurs médicaments.

Depuis le 15 septembre, les associations de patients et les mutualités communiquent activement avec les citoyens/patients concernant la prescription de médicament dématérialisée. Elles sont toujours disposées à répondre au mieux aux questions des citoyens/patients.

Recip-e est l’équipe multidisciplinaire qui contribue à l’implémentation de la prescription électronique dans le secteur des soins de santé belge. L’asbl est composée de représentants des prestataires de soins du Comité de l’assurance de l’INAMI : des médecins, des dentistes, des pharmaciens, des kinésithérapeutes et des infirmiers (à domicile). Depuis le mois d’avril 2019, Recip-e est dirigée par Dr Phn Katrien Thorré. Dr Marc Moens en est le président.

  1. L’application ergonomique Mes Médicaments sera mise à disposition fin 2021.