Prescriptions dématérialisées : acceptées en pharmacie depuis le 1er juin

BRUXELLES, août 2021- Depuis le 1er juin, les pharmacies ouvertes au public peuvent accueillir les patients qui viennent chercher leurs médicaments « sans prescription papier ». À partir du 15 septembre 2021, la prescription dématérialisée sera déployée à grande échelle en Belgique.

Avant toute chose, sachez que vous ne serez pas pris d’assaut par des patients dont la prescription est totalement « dématérialisée ». Afin de laisser suffisamment de temps aux prestataires de soins de santé et aux citoyens et de ouvoir informer correctement la population, la dernière phase de la dématérialisation des prescriptions sera progressive.

  • La dématérialisation totale a débuté le 1er juin 2021 pour les pharmacies ouvertes au public. Votre logiciel est donc déjà tout à fait opérationnel pour la délivrance entièrement dématérialisée des médicaments à vos patients.
  • Le logiciel destiné aux prescripteurs (médecins, dentistes et sages-femmes) doit être prêt au plus tard le 15 septembre 2021. Certains médecins et autres prestataires de soins peuvent déjà appliquer la prescription entièrement dématérialisée depuis juin, tandis que d’autres ne pourront le faire qu’en septembre.
  • D’ici au 15 septembre, les citoyens recevront des informations détaillées sur la dématérialisation. En tant que pharmacien, vous recevrez le matériel de communication nécessaire pour informer vos patients.

Pourquoi dématérialiser?

La dématérialisation présente de nombreux avantages, notamment :

– un suivi simplifié du statut des prescriptions ;

– une communication améliorée entre les pharmaciens et les médecins = des soins de meilleure qualité ;

– un rôle plus actif du patient ;

– une solution aux problèmes de prescriptions perdues ;
– une administration plus efficace = davantage de temps à consacrer au patient ;

– …

Les prescripteurs continueront quoi qu’il arrive à remettre à leurs patients une preuve papier de prescription électronique, où figure le code RID. Ce n’est que si les patients indiquent explicitement qu’ils souhaitent gérer eux-mêmes leurs prescriptions par voie numérique qu’une preuve papier ne sera plus nécessaire.

Qu’est-ce qui change pour vous ?

Après le déploiement complet de la dématérialisation, vous pourrez délivrer des médicaments à vos patients de trois façons. Vous trouverez ci-dessous un résumé de l’explication détaillée sur notre site.

  1. sur présentation de la preuve papier de prescription électronique (comme aujourd’hui) ;
  2. sur présentation d’une preuve numérique de prescription électronique (p. ex. au moyen d’une app) ;
  3. de manière entièrement numérique :
    • après lecture de la carte d’identité du patient,
    • sur la base du numéro de registre national (uniquement si le patient est déjà venu
      retirer des médicaments prescrits à l’aide de sa carte d’identité précédemment).

Un plus grand respect de la vie privée

Un patient qui opte pour la prescription entièrement électronique pourra demander au médecin ou à tout autre prescripteur de ne pas montrer au pharmacien un médicament particulier prescrit. Pour ce faire, le prescripteur devra paramétrer le VISI Flag de cette prescription sur « Fermé ». Lorsqu’un patient se présentera chez vous pour retirer des médicaments prescrits électroniquement avec sa carte d’identité électronique ou son numéro de registre national, vous ne verrez donc pas automatiquement tous les médicaments prescrits, mais uniquement ceux qui ne sont pas masqués. Pour le patient, il s’agit là d’une avancée majeure en termes de respect de la vie privée.

Pour les médicaments « masqués », le prescripteur remettra au patient une preuve papier ou numérique de prescription électronique (non dématérialisée). Le patient pourra ainsi décider luimême quel pharmacien sera autorisé à voir le médicament prescrit.

Si le patient utilise une preuve papier ou numérique de la prescription électronique, le VISI Flag sera toujours placé sur « Ouvert ». Le pharmacien verra alors tous les médicaments prescrits.

Réservation chez le pharmacien X ou Y

Autre grande nouveauté : les patients pourront réserver les médicaments prescrits dans la pharmacie de leur choix. Seule la pharmacie indiquée verra la prescription. Certaines apps et applications web proposeront également une option permettant aux patients de laisser leurs coordonnées lors de la réservation (d’ici fin 2021). Les pharmaciens pourront dès lors les prévenir quand le médicament réservé sera prêt.

Les patients peuvent déjà réserver leurs médicaments prescrits dans une pharmacie spécifique (depuis le 1er juin) via la plate-forme Masanté et certaines applications. Ils pourront bientôt le faire via d’autres canaux de patients.

Informations complémentaires pour les pharmaciens

Vous souhaitez en savoir plus sur la dématérialisation de la prescription de médicaments pour les pharmaciens ? Nous recommandons les sources fiables suivantes :

– le processus de dématérialisation est décrit dans son intégralité sur le site web de Recip-e ;
– les 9 et 14 septembre RSB et RSW organisent deux formations en ligne sur l’impact de la dématérialisation (français) ;
– les 6 et 9 septembre, VIVEL (l’Institut flamand pour la Première ligne) organise en collaboration avec ses partenaires deux événements en ligne sur l’impact de la dématérialisation, à l’intention des prestataires de soins et des patients. La participation est gratuite, vous pouvez vous inscrire via la page d’événements de VIVEL (néerlandais) ;
– pour de plus amples informations, adressez-vous à votre fournisseur logiciel. Vous pouvez également poser vos questions à Recip-e via ce formulaire en ligne.

L’ASBL Recip-e est l’équipe « multidisciplinaire » qui permet la création et la délivrance de prescriptions électroniques dans le secteur des soins de santé en Belgique. L’ASBL se compose de représentants de tous les prestataires de soins qui siègent au Comité de l’assurance de l’INAMI [médecins, dentistes, pharmaciens, kinésithérapeutes et infirmières (à domicile)]. L’ASBL Recip-e est présidée par le Dr Marc Moens. Dr Pharm Katrien Thorré en est la directrice depuis avril 2019.

En savoir plus ? Lisez cette interview de Katrien Thorré à l’occasion du 10e anniversaire de Recip-e fin 2020.