Rapport annuel 2021

L’année 2021 a été l’année de la dématérialisation. En 2020, en préparation à cette année de dématérialisation, de nombreuses nouvelles fonctionnalités ont été développées par l’équipe Recip-e. Afin de pouvoir implémenter celles-ci progressivement et les tester au mieux, des études pilotes ont été réalisées, tant chez les pharmaciens, que chez les prescripteurs et patients. Ainsi, certaines optimisations ont pu être mises en œuvre – sans qu’il y ait d’impact sur le terrain – avant que la dématérialisation soit réellement lancée.

D’abord, tous les logiciels des pharmaciens ont été préparés pour la dématérialisation, afin que toutes les prescriptions puissent être délivrées par voie numérique (à partir du 1er juin 2021). Les patients peuvent en effet choisir dans quelle pharmacie ils se rendent. Les patients ont également pu déjà se rendre sans document papier chez leur pharmacien très tôt dans le processus de dématérialisation (à partir du 1er juin 2021). Enfin, tous les logiciels des prescripteurs ont également été préparés pour la dématérialisation et équipés de la fonction de prescription d’un élément à la fois (possible dès le 1er juin 2021 ; obligatoire à partir du 15 septembre 2021).

De nombreux moments de concertation ont été organisés avec différentes parties prenantes. Le groupe de travail multidisciplinaire chargé de la communication concernant la dématérialisation s’est chargé de fournir de l’importante contribution des différentes sources : les prescripteurs, les pharmaciens et les patients. Cela a permis de décrire les différentes fonctionnalités de manière ciblée et de les transcrire dans des visualisations. Ces textes et présentations peuvent en outre être utiles pour les organisations se chargeant de la formation des prestataires de soins et patients.

Nous avons également rencontré les fournisseurs de logiciels à maintes reprises. Ceux-ci se sont chargés de transmettre les fonctionnalités de Recip-e aux prestataires de soins et patients. En outre, ils connaissent (de par leur perspective technique) les besoins des utilisateurs finaux et sont donc à même d’introduire certaines optimisations.

Plus que jamais, cette dématérialisation a stimulé la collaboration entre les prestataires de soins et les patients. Les patients sont de plus en plus des tiers importants dans leur propre parcours de santé, grâce à la possibilité qu’ils ont de gérer eux-mêmes leurs prescriptions par le biais des canaux pour les patients (sites web, applications web, applications). Les patients, avec leur prescripteur et leur pharmacien, se retrouvent à gérer leur propre parcours de santé.

Enfin, il me reste à remercier l’ensemble de l’équipe Recip-e :

  • les administrateurs pour leur participation stratégique et la contribution apportée par les prestataires de soins sur le terrain ;
  • l’équipe opérationnelle : les développeurs Bruno et Nils, l’intermédiaire logiciel Bart, les analystes Pieter-Jan et Walter, les nombreux experts techniques qui nous ont aidés de façon ponctuelle, les experts en communication Petra et Tijs, la DPO Ingrid et notre médecin responsable Hilde. Ils ont rendu possible l’implémentation de la dématérialisation. Leurs idées créatives, leurs analyses approfondies, leur enthousiasme, leurs interrogations et leurs concertations avec les parties prenantes externes ont permis à la dématérialisation d’être un véritable succès.

En guise de préparation pour l’avenir, nous avons également défini notre vision concernant les prescriptions de renvoi en 2021. Nous avons rencontré de nombreux groupes professionnels afin de comprendre les obstacles sur le terrain et définir leurs souhaits.

Sur la base de cette contribution et de notre expertise de longue date avec les prescriptions pharmaceutiques, nous avons élaboré une démonstration concrète pour les prescriptions de renvoi (intégrées dans les prescriptions pharmaceutiques). Cet outil, nous l’avons proposé avec le président et médecin Dr. Marc Moens, le trésorier et infirmier Monsieur Hendrik Van Gansbeke et l’administrateur et kinésithérapeute Dirk Verleyen au Cabinet Santé publique.

En 2022, nous poursuivrons sur cette voie !

Bonne lecture,

Dr. Phn. Katrien Thorré, directrice de Recip-e

Recip-e est l’équipe multidisciplinaire qui participe à la création de la prescription électronique dans le secteur des soins de santé belge. L’asbl est composée de représentants de tous les prestataires de soins siégeant au Comité de l’assurance de l’INAMI : des médecins, des dentistes, des pharmaciens, des kinésithérapeutes et des infirmiers (à domicile). Depuis le mois d’avril 2019, Recip-e est dirigée par Dr Phn Katrien Thorré. Dr Marc Moens en est le président.