Comment procéder en cas de nouveau-né sans eID ou de toute autre personne ne disposant pas d’un NISS ou d’un numéro bis ?

Le médecin ne doit pas disposer de l’eID d’un patient. En revanche, un numéro NISS (numéro d’identification à la sécurité sociale ou numéro de registre national), un numéro BIS (= NISS dans lequel le mois de naissance est augmenté de 20 ou 40) et le nom du patient sont indispensables. Les patients qui n’en disposent pas n’entrent donc pas en ligne de compte pour la délivrance d’une prescription électronique cf. nouveau-nés, touristes, personnes bénéficiant de l’Aide Médicale d’Urgence.