Comment procéder en cas de préparation magistrale ?

Un espace de texte libre est prévu à cet effet. Prudence, toutefois : les médecins n’ont pas encore de sources 100% fiables avec les CNK des substances. Il va de soi que l’importation, le chargement, la collecte et l’interprétation d’une préparation magistrale représente une procédure plus complexe qu’un simple CNK (qui réfère directement à une spécialité). Le risque d’erreur est donc plus élevé.

Les choses changent : les fournisseurs de logiciels destinés aux médecins sont priés de transmettre les données des formules et substances de manière codée dès qu’elle sont disponibles.

Comment on this FAQ