Depuis 2013, la prescription de médicaments peut se faire par voie électronique, par le médecin généraliste, le médecin-spécialiste, le dentiste ou la sage-femme. Nous les appelons également "prescripteurs".
Depuis le 1er janvier 2020, la prescription électronique est obligatoire pour les médicaments (pour les patients non hospitalisés) et l'ordonnance ne peut plus être rédigée sur une ordonnance traditionnelle en papier. Il existe toutefois quelques exceptions, comme dans le cas d'une prescription lors d'une visite à domicile de votre médecin généraliste, ou si ce dernier est âgé de plus de 64 ans (à compter du 1er janvier 2020).
En tant que patient, vous ne recevrez plus, dans la plupart des cas, une ordonnance manuscrite du prescripteur, mais une preuve de la création de l'ordonnance sur ordinateur qui est stockée dans une base de données centrale sécurisée. Le prescripteur imprime donc pour vous une "preuve de prescription électronique" sur papier que vous pouvez utiliser pour retirer le médicament à la pharmacie (grâce au code-barres ou au code lettre numérique, appelé RID).

Le pharmacien peut accéder à la prescription électronique du prescripteur et la traiter numériquement par ordinateur. Vous pouvez accéder vous-même aux ordonnances sur les portails numériques officiels de la santé (www.mijngezondheid.be, www.myhealthviewer.be, www.brusselsgezondheidsnetwerk.be et www.rsw.be) et par le biais de diverses applications ou applications web validées par le bénéficiaire (par exemple, l'application (web) mes médicaments) et d'un certain nombre d'applications de santé commerciales.

Depuis le 15 septembre 2021, les patients pourront retirer leurs médicaments auprès du pharmacien sans justificatif papier de la prescription électronique. Nous appelons cela la "dématérialisation". Vous pouvez alors présenter l'ordonnance électronique directement sur votre smartphone (via diverses applications ou le pharmacien peut accéder à vos ordonnances en cours via votre carte d'identité (eID) ou un autre moyen d'identification (numéro de registre national).
Si vous ne le souhaitez pas ou si vous ne disposez pas des capacités numériques, vous pouvez toujours vous rendre à la pharmacie avec une preuve papier. En tant que patient, le prescripteur vous informera des options et vous laissera le choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *