Nouveautés – Recip-e


Communication – Dématérialisation Prescription électronique


Software corner

Package de Recip-e pour les éditeurs de logiciels

DERNIERE MISE À JOUR 30 Septembre 2021:


Inscrivez-vous pour la validation phase 2 V4 de votre logiciel.


Les éditeurs de logiciels peuvent s’inscrire ici pour être informés des mises à jour techniques et des réunions de Recip-e.


Seule la V4 est utilisée par les prescripteurs et les exécuteurs.


Liste Positive

Dans ce document, vous retrouverez tous les éditeurs de logiciels qui ont déjà eu une validation positive pour la phase 2 V4.


Liste positive des canaux de patients

Dans ce document, vous pouvez trouver toutes les plateformes des patients qui ont déjà eu une validation positive pour la phase 1 et aussi les plateformes qui ont été validées pour la phase 1.

Suivez-nous et restez informés

Nombre d’utilisateurs juillet 2021

25 577 médecins
(14 565 généralistes + 11.012 spécialistes)
6.018 dentistes

Plus de résultats

Timeline

Juin 2021
La dématérialisation signifie qu’il existe un option pour le patient/la personne mandatée de se rendre chez le pharmacien sans preuve de prescription électronique.

Septembre – Octobre 2020
Les éditeurs de logiciels adapteront leurs logiciels (y compris PARIS) afin que les prescripteurs puissent appliquer une période de validité plus courte ou plus longue que celle de 3 mois prévue par défaut pour les prescriptions électroniques. Cette adaptation des logiciels des prescripteurs sera possible à partir du 1er septembre 2020 et sera obligatoire à partir du 1er octobre 2020.

Janvier 2020
A partir du 1 janvier 2020 la prescription électronique est obligatoire pour les medicaments. En plus, il est obligatoire d’utiliser la base de donnée authentique SAM V2.

Novembre 2019
La validité de la prescription, ainsi que la remboursabilité est de 3 mois jour pour jour y compris le jour de création. Par exemple une prescription créée le 16 janvier sera valable jusqu’au et y compris le 15 avril; elle sera périmée à partir du 16 avril.

Juin 2018
En décembre 2017, le Comité de l’assurance a donné son feu vert pour instaurer l’obligation de prescrire des médicaments par voie électronique aux patients en ambulatoire à partir du 1er juin 2018. Cependant, étant donné que toutes les procédures n’ont pas été clôturées, cette obligation a été reportée. L’INAMI encourage cependant les prescripteurs à quand même passer à la prescription électronique à partir du mois de juin 2018, afin de poursuivre l’évolution positive qui a été amorcée.